Actualités

Partager sur :

Nos ingénieurs ont du talent - Portrait de Dimitri Coty (2015)

21 novembre 2017 Portrait
Vue 781 fois

Un ingénieur dans le développement durable !

Dimitri, quel a été ton parcours à HEI ?

J’ai débarqué dans le Nord en provenance de Loire Atlantique en 2009, pour intégrer les classes préparatoires dans les locaux flambants neufs de la rue Colbert. Nous étions la première promo à les utiliser et le 13 Rue de Toul est resté bien abstrait pour nous pendant ces deux premières années (excepté pour les DS du Samedi matin et les TP). J’ai ensuite intégré le cycle ingénieur et le domaine Bâtiment, Aménagements et Architecture à partir de la 4ème année. Certains de nos cours se déroulaient alors à l’école d’architecture de l’UCL à Tournai, ce qui nous changeait pas mal de notre environnement d’ingénieur !

Lors du premier semestre de 5ème année, j’ai réalisé mon Eleven Week Project dans une équipe de 8 étudiants pour le compte de Bouygues Bâtiment Nord Est sur un sujet d’aménagement urbain et de mobilité. J’étais chef d’équipe et, le projet s’étant bien déroulé, notre mandataire chez Bouygues Bâtiment, m’a proposé un stage de fin d’étude en R&D sur le thème de la mobilité et du développement durable. Je devais d’abord réaliser mon semestre d’étude, que j’avais prévu de suivre  dans le département architecture et urbanisme à Polytechnique Montréal. Au vue de la proposition de stage, j’ai changé mon choix de cours à la dernière minute pour sélectionner des cours plus axés transports, mobilité et développement durable.

A mon retour de Montréal, j’ai donc réalisé mon stage de fin d’étude de 6 mois chez Bouygues Bâtiment Nord-Est, sur un sujet R&D qui m’a permis de rencontrer beaucoup de personnes très intéressantes, aussi bien dans le groupe Bouygues Construction que sur des salons et des évènements dans le Nord et en Ile-de-France. Voilà ce qu’il en est pour la partie études !

Concernant la partie « vie étudiante », qui est sans doute la raison initiale de ma venue à Lille (j’avais entendu parler des bières Belges et de la convivialité des gens du Nord), je me suis impliqué aussi souvent que je le pouvais dans la vie associative de l’école ! A travers l’équipe de rugby du XV HEI pendant 5 ans (et encore au moins une fois par an pour le match des anciens !) et au sein du BDE avec toute l’équipe de HEI’njoy lors de ma 3ème année. Certains diront que la vie associative n’est qu’anecdotique et permet surtout d’agrémenter ces 5 « longues » années d’études. Je pense au contraire que cette vie associative est l’un des éléments essentiels que l’on emporte avec nous dans nos bagages en sortant de l’école ! Elle nous permet de créer du réseau (et des liens d’amitié fort) mais aussi de prendre des responsabilités et de s’investir dans de nombreux projets professionnels et personnels.

 

Et une fois diplômé, ça s’est passé comment ?

Suite à mon stage de fin d’étude en R&D chez Bouygues Bâtiment, j’ai d’abord enchaîné deux périodes de 3 mois en intérim et j’ai finalement été embauché en tant qu’ingénieur en construction durable à la direction technique de Bouygues Bâtiment Nord-Est en Septembre 2016, au sein d’une équipe de 5 personnes. Ce poste comporte deux missions principales :

  • La première, très opérationnelle, est un travail d’assistance à maîtrise d’ouvrage auprès de notre filiale de promotion immobilière pour tout ce qui concerne les certifications environnementales, sur tous types de bâtiment (logements, ouvrages fonctionnels, bâtiments industriels, etc). Dans la continuité de mon projet de R&D, je continue également de réaliser des études de mobilité pour les projets d’aménagements urbains de l’entreprise et parfois d’autres entités du groupe Bouygues Construction.  
  • La seconde, la plus intéressante pour moi aujourd’hui, consiste à apporter des solutions innovantes à nos managers de projet et nos commerciaux dans le cadre de concours et appel d’offre. Je dois pour cela me tenir au courant des innovations et nouvelles solutions dans des domaines aussi variés que la biodiversité, les matériaux biosourcés, les nouveaux modes constructifs, les énergies renouvelables mais aussi l’animation sociale, le bien-être au travail, etc.

 

Si tu devais donner un conseil aux promos à venir, quel serait-il ?

Je n’ai que très peu d’expériences professionnelles puisque comme vous avez pu le comprendre, j’ai réalisé mon EWP, mon stage de fin d’étude et maintenant mon premier poste dans la même entreprise.

Si j’ai un conseil à apporter aux futurs diplômés, c’est de s’impliquer au maximum dans ce que l’on entreprend et de saisir les opportunités ! Il est aujourd’hui normal de changer 3, 4 voire 5 fois d’entreprise et de poste dans sa carrière. Toute expérience est bonne à prendre si vous pensez pouvoir y développer de nouvelles compétences et vous y épanouir, même si cela ne correspond pas totalement au parcours professionnel que vous aviez envisagé. Le fait de s’intéresser, de prendre conseil auprès des plus expérimentés et de prendre des initiatives vous ouvrira forcément des portes.

Pour ce qui est des entretiens d’embauche, à moins que vous ayez beaucoup d’expérience pour le poste, grâce à vos stages et expériences professionnelles (ce qui n’était pas mon cas), ce qui compte lors de la recherche d’un premier emploi c’est d’être honnête et de montrer son intérêt et sa motivation. Et si vous êtes stressé avant un entretien, n’oubliez pas que le recruteur n’est pas là pour « casser du candidat » et que vous avez un objectif commun, remplir un poste vacant dans son entreprise.

 

Pour finir, quelle est l’importance du réseau dans une carrière ?

Je l’ai rapidement évoqué plus tôt mais le réseau est essentiel pour votre parcours professionnel, que ce soit celui de l’école mais aussi celui que vous allez créer dans les entreprises dans lesquelles vous travaillerez. Ce qui est certain, c’est que le réseau HEI est très fort, que les HEIens des promos précédentes ont toujours répondu à mes sollicitations et que je m’emploie à faire de même pour les HEIens des promos qui suivent. Aujourd’hui, on peut dire que la boucle est bouclée puisque j’ai le plaisir de co-encadrer une équipe d’étudiant HEI/ISA pour un projet Co-Elab.




J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.