Actualités

Partager sur :

Travail hybride : la nouvelle normalité ?

04 mars 2022 Carnet
Vue 161 fois

Si vous deviez élire un mot de l’année, lorsqu’on parle d’organisation du travail, lequel proposeriez-vous ?

Hybride, bien sûr. L’expression est partout !


Pourtant cette organisation du travail  n’est pas apparue en 2021 : nous avons toujours eu, dans nos entreprises, nos associations, des projets qui avançaient alors que nous n’avions pas tous la possibilité de nous réunir, que Stéphane était absent ou chez un Client, que Christie travaillait sur un autre site. Mais nous ne nommions pas la situation : ni « hybride », ni autre chose. L’étiquette est née parce que nous réalisons que ces modes de travail sont en train de devenir la norme, impactant le vocabulaire employé et la manière dont nous imaginons dorénavant coopérer.

L’exception serait alors devenue le moment où chacun est présent, au même moment, au même endroit.

Anecdotique ? Pas tant que ça.
- D’abord, ce point de bascule intervient après deux années d'expérimentation d'un mode de télétravail contraint par la crise sanitaire, dont l'expérience a été vécue par les organisations et les individus de manière très différente. 

- Ensuite, l’intensité de cette évolution vient du fait que ses impacts sont tangibles. Comment collaborer ? comment rester efficaces ? engagés ? comment se rencontrer ? appartenir ? évaluer ? réagir ? décider ? 

Par quoi commencer ?
Par remettre un peu de clarté.

Dans une équipe hybride, le manager rend clair, fait passer, coordonne, rend possible. 

Le travail hybride a beaucoup d’avantages : pour les organisations, il constitue un levier d'attraction et de rétention, il encourage le travail de dématérialisation, le développement des outils digitaux et représente des gains liés aux espaces.

Pour les équipes, il encourage à repenser les modes de fonctionnement existants (réunions, fonctionnement, communication, suivi par les résultats plutôt que par le temps de travail) et encourage la recherche d’un cadre responsabilisant en faveur d’un équilibre de vie pro/perso.

Pour chaque collaborateur, le travail hybride est une nouvelle autonomie dans un cadre responsabilisant. 

 

Pour adopter ce mode de travail de manière pérenne et performante, nous devons construire ensemble la culture, les compétences et les processus nécessaires de manière intentionnelle - tout en gardant de la flexibilité pour réagir rapidement en cas de crise. 

 

Pour y accéder, suivez le lien : 👉 Travail hybride : la nouvelle normalité ? - https://flexjob.fr/livres-blancs/livre-blanc-travail-hybride/

 

Article proposé par Jérémie Bataille - (HEI 2012) - directeur de www.flexjob.fr

 




J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.